Aller au contenu

8 moyens simples de protéger votre smartphone des pirates informatiques

C’est un défi permanent qu’on ne peut relever sans des mesures personnelles. Découvrez ici 8 moyens simples pour protéger votre smartphone des pirates informatiques.

author,

une femme avec un téléphone à la main à côté d'un chien

La course vers la perfection du numérique s’effectue inévitablement avec celle de la cybercriminalité. L’informatique est aujourd’hui à l’épreuve des cyberattaques. Il ne se passe pas de jour sans qu’on en parle malgré les multiples solutions proposées. C’est un défi permanent qu’on ne peut relever sans des mesures personnelles. Découvrez ici 8 moyens simples pour protéger votre smartphone des pirates informatiques.

La réalité de la piraterie informatique

C’est une réalité à laquelle on ne peut faire face efficacement que lorsqu’on a une maîtrise des méthodes courantes de piraterie informatique. Il y a donc à cet effet le phishing ou encore hameçonnage qui consiste à tromper l’interlocuteur par plusieurs méthodes afin d’obtenir de celui-ci des données personnelles. Le pirate peut usurper l’identité d’une personne ou une institution de confiance.

Il y a le rançongiciel qui consiste en l’intrusion d’un logiciel malveillant pour crypter vos données et demander une rançon avant de décrypter. Ce dernier se distingue des logiciels malveillants qui se cachent dans des téléchargement ou clés USB pour nuire à votre système. Très souvent les clés USB sont piégées pour voler des informations. On ne peut pas oublier les faux sites et le vol de mot de passe de même que les faux réseaux wifi.

Il faut savoir être attentif pour échapper à des méthodes qui ne font que se multiplier dans le temps.

Quelques moyens simples de protection de votre smartphone

1. Pas de communication de mot de passe

Le mot de passe reste et demeure personnel dans le temps. Il n’existe pas encore de site crédible qui redemande un mot de passe. Lorsqu’il est redemandé, faites attention aux pirates. C’est pourquoi il faut choisir aussi un mot de passe assez sécurisé et pas trop simple à imaginer par un tiers. Il faut aussi éviter d’avoir un seul mot de passe pour toutes vos opérations.

2. N’ouvrez pas les pièces jointes et liens sans conviction

Pour plus de sécurité considérez les tous comme à risque puisque le faux lien ne prévient pas et un seul mauvais clic ne donne plus la possibilité de retour. C’est pourquoi il est recommandé de se connecter directement à partir du navigateur en saisissant l’adresse que vous reconnaissez officielle. C’est la seule méthode la plus certaine.

3. Faites attention à l’installation des logiciels

Il y en a de plus en plus malveillants si bien que vous ne devez installer que ceux provenant de source fiable. Dans la même logique vous ne devez pas vous connecter avec les clés USB qui surgissent au hasard dans votre boîte à lettre. Elles sont souvent piégées.

4. Vérifiez toujours sur les sites la mention « https »

Elle est différente de « http » qui trompe facilement la vigilance. Lorsque vous avez des doutes, ne saisissez jamais vos données personnelles. Le site peut être et est souvent faux quand il ne comporte pas un nom commençant pas par « https ».

5. Optez pour un mot de passe qui respecte quelques caractéristiques de fiabilité.

Créez des mots de passe complexes avec des caractères et majuscules et chiffres à la fois. Les pirates utilisent souvent de petites informations sur vous pour imaginer votre mot de passe. Pas donc question de faire référence à votre date de naissance ou votre numéro de téléphone dans votre mot de passe.

6. Attention aux réseaux wifi publics

Il faut toujours s’assurer de la fiabilité en posant des questions aux personnes responsables des lieux. Installez un antivirus gratuit pour votre Windows est bien mais pas toujours suffisant comme précaution. C’est une mesure de prudence qui ne coûte rien mais coûte chère quand on n’a pas ce réflexe. Ce n’est pas l’occasion d’installer des mises à jour lorsque vous doutez de la fiabilité. Il ne faut pas aussi acheter via ce réseau public.

7. Évitez de vous connecter à votre banque via un réseau public.

Il en est de même pour vos sites importants puisque le risque d’intrusion est assez élevé. Patientez toujours pour être sur un réseau fiable avant de procéder à des opérations importantes.

8. Optez pour une double authentification

C’est désormais possible lorsque vous savez que votre smartphone vous permet de stocker des informations sensibles n’hésitez pas à préférer une double authentification. Une fois que vous vous connectez à une application depuis un autre appareil, le mot de passe seul ne suffira plus pour continuer. Il faut attendre un code envoyé et confirmé.

Sécurité
X

Ce site Web utilise des cookies pour fournir et améliorer nos services. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus: Politique confidentialité.